Dans les coulisses…

= On en sait un peu plus sur les rivalités qui existent entre Michel Vittori et Xavier Eginard. En fait, l’adjoint au maire de Nouméa a décidé d’acheter un bateau pour le secours en mer sans trop se soucier des procédures à suivre pour atteindre cet objectif. Très sourcilleux et plus en phase avec la réglementation, le super chef de nos pompiers s’est bien évidemment opposé à cette acquisition. D’où l’acrimonie de M. Vittori, qui croit sans doute lui aussi qu’il peut s’exonérer de tout, vis-à-vis de M. Eginard. Au fait, qu’en pense Gaël Yanno ? Estime-t-il que son dévoué adjoint est dans le vrai ?

= Vous avez dit neutralité ? Ce lundi 23 décembre, Jean-Jacques Brot était l’invité d’Initiative citoyenne, le parti relancé par Jean-Pierre Deteix. Le Haussaire devait faire « le point des différents problèmes auxquels la Nouvelle-Calédonie doit faire face et sur lesquels nous pouvons agir » avec ses interlocuteurs. Il nous semblait pourtant que le représentant de l’Etat était soumis au devoir de réserve…

= Une nouvelle nomination bizarre au sein du gouvernement. Une commission de sélection a désigné Xavier Tiédrez pour succéder à Gildas Lebret au poste de secrétaire général adjoint. Le directeur adjoint du Budget et des Affaires financières était visiblement le meilleur candidat. Sauf pour le président du gouvernement et sa fidèle alliée, Sonia Backes, qui lui ont préféré Charley Darbousset, chef du service du Budget, sous M. Tiedrez. Ordre a donc été donné à Alain Swetschkin, le secrétaire général, pour favoriser les desseins de M. Darbousset qui vient d’être nommé. Vous avez dit manigance ?

= Cocktail pour le péage. Il n’y a donc plus de péage sur la Savexpress. Tout ne semble pas avoir été entièrement pensé puisque cette suppression provoque pour l’heure plus de ralentissements que de fluidité, mais on retient surtout que les quelque 60 employés de la Savexpress se retrouvent sans travail. C’est sans doute pour les « remercier » que la Province sud les a conviés à un grand cocktail donné en leur honneur à l’île aux Canards.

= La SIC est visiblement la chasse gardée de l’Agence française de développement dont elle est actionnaire. En effet, alors que Thierry Cornaille est sur le départ, certains éventuels successeurs apprennent qu’il leur sera impossible de prendre la place du directeur partant, lui-même de la maison, qui est réservée à l’AFD.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s