Le programme de Gaby

Sonia Lagarde a-t-elle du souci à se faire ? La députée que certains sondages donneraient gagnante sur Nouméa n’a pas encore publié son programme de campagne. Gaby Briault vient de le faire sous la forme d’une sorte de journal dénommé Les dernières nouvelles de Nouméa  

 

 

La forme surprendra sans doute, mais cela reste tout à fait dans l’esprit du Gaby que l’on connaît, à savoir quelqu’un toujours un peu friand du gadget. Il n’est pas certain cependant que ce look un peu curieux pour un programme de campagne trouve des aficionados parmi l’électorat vieillissant du RUMP.

Car, en dépit du fait qu’aucune allusion ne soit faite nulle part de l’appartenance de Gaby à son parti, c’est bien un programme du Rassemblement-UMP qui est publié. Les observateurs notent d’ailleurs avec quel soin Cynthia Ligeard puis M. Briault, qui viennent de publier leurs programmes de campagne, ont évité de mettre en avant quoi que ce soit qui puisse rappeler leur appartenance au RUMP… Pas même un logo ! Comme s’ils avaient des choses à faire oublier !

Le bilan

Sur le fond, ce qu’avance Gaby correspond à l’idée que l’on se fait d’un programme électoral pour Nouméa et sans doute retrouverons-nous certains de ces thèmes, voire de ces idées, dans les programmes à venir de Sonia Lagarde et de Gaël Yanno. Jean-Claude Briault suggère donc quelques idées dignes d’intérêt ou en tous les cas sur lesquelles on peut s’interroger. Avec toutefois, pour le même Gaby, un problème majeur qu’il ne parviendra pas à résoudre d’ici le premier tour le 23 mars prochain : pourquoi ne l’a-t-il pas fait avant ?

Le candidat du RUMP, photo de Fifils à l’appui presque comme pour prouver ses dires, rappelle qu’il a le soutien de Jean Lèques dont il défend le bilan bec et ongles. Et c’est là le hic, car si le bilan de l’équipe sortante était aussi formidable, Gaby n’aurait pas eu à se décarcasser autant pour pondre huit pages de propositions ! Durant la campagne, M. Briault, tout comme M. Yanno d’ailleurs, ne parviendra pas à s’exonérer d’un bilan jugé globalement négatif de l’équipe sortante à Nouméa, notamment en matière de sécurité et d’urbanisme.

Les slogans de campagne

Gaby va avoir du mal à faire oublier qu’il n’a rien fait. Sonia Lagarde le sait bien qui, dans les réunions qu’elle anime, appuie sur ces plaies purulentes que sont l’insécurité, le déséquilibre entre les quartiers, une ville sans âme ni animation où les jeunes n’ont pas leur place et qui ne prévoit rien pour les anciens…

La question du bilan sera primordiale dans le choix des Nouméens. Car c’est bien deux philosophies de ville qui leur seront proposées. On le voit déjà dans les slogans de campagne des candidats. Au changement qu’incarne Sonia Lagarde et son équipe – avec Philippe Dunoyer et Paul Qaeze – via leur « avec nous, ça va changer », M. Briault oppose son « une ville qui bouge » et Yanno affirme « ensemble, relevons le défi de Nouméa ». A chacun de choisir…

Thierry Borde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s