Un nouvel élan mais plus forcément de nouvel envol pour l’UCF

Dans les colonnes de son journal Demain, l’Union pour la Calédonie dans la France annonce un projet « ambitieux mais réaliste » pour Nouméa. La sécurité et le logement demeurent des priorités. Mais le déménagement de l’aérodrome de Magenta à Koutio est mis en sourdine

Yanno

Après une premier échec aux législatives en 2012, Gaël Yanno aurait bien du mal à se relever d’un nouveau revers lors de ces municipales.

Revoilà donc Gaël Yanno après de longues semaines de mutisme et de vacances. La tête de liste de l’UCF aux municipales de Nouméa avait quelque peu disparu des écrans radars depuis le flop de son annonce du déménagement de l’aérodrome de Magenta à Koutio, mais le revoilà donc en première ligne, aux côtés d’Isabelle Lafleur et de Philippe Blaise pour présenter son programme.

Peu de surprises à la vérité puisque le Premier adjoint au maire a mis sur la table cinq axes prioritaires attendus : tolérance zéro envers les délinquants, l’accès au logement pour les classes moyennes, la solidarité, une ville tournée vers la mer et le soutien aux sports et à la culture. Bien évidemment, on se redemande pourquoi M. Yanno n’a pas profité de ses longues années au pouvoir municipal afin de faire plus et mieux dans les domaines qu’il veut privilégier aujourd’hui.

En effet, ces louables objectifs témoignent bien d’un certaine faillite, de cette incapacité à régler des problèmes devenus désormais si importants qu’ils nécessitent de gros remèdes, pour ne pas dire des électro-chocs. Mais à qui la faute, si ce n’est à celui qui veut maintenant donner « un nouvel élan pour Nouméa » ? Les électeurs apprécieront…

Yanno joue gros

En attendant, après avoir consacré deux pages, il y a quelques semaines, au déménagement de l’aérodrome de Magenta à Koutio, Demain se contente, dans son édition du 14 février, d’écrire ces quelques lignes : « On notera l’aménagement des plages de Magenta (la réflexion autour de l’aérodrome est toujours d’actualité)… » Force est de constater que nous sommes bien loin de l’enthousiasmant projet présenté par Gaël Yanno qui n’est donc plus qu’une « réflexion ». Vous avez dit atterrissage forcé ?

En conclusion, il faut noter cet autre signe qui ne trompe pas : l’UCF annonce un grand meeting toutes villes confondues le 1er mars au Kuendu beach. Seule Nouméa compte en fait dans ces élections municipales pour l’union rassemblant le MPC, le RPC et le MRC. Il est vrai que les têtes de liste dans les autres communes sont plutôt transparents et promis à la défaite. Il est tout aussi vrai que M. Yanno joue gros dans cette affaire. Car s’il ne gagne pas, il y a de fortes chances que ce nouveau revers, après celui des législatives de 2012, n’assombrisse carrément son horizon politique.

Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s