Lu dans Les Nouvelles du jour

Ce vendredi 21 février, c’est bien évidemment le corps électoral qui tient la vedette dans les colonnes du quotidien. En page 3, la contre-attaque du Rassemblement qui aurait donc dénombré 6 000 cas suspects dans des communes indépendantistes. Et en page 5, la parade que Calédonie ensemble aurait trouvé pour répliquer aux demandes de radiation du FLNKS. Le parti de Philippe Gomès met en avant un arrêt de la Cour de cassation rendu le 12 décembre 2013 qui dispose qu’il n’est pas nécessaire qu’un électeur ait été inscrit sur les listes électorales générales de l’année 1998.

Dans ce cas, comme pour ce qui concerne la réplique de Pierre Frogier, il faut bien évidemment se demander si la confusion ne règne pas entre l’article 188-a de la loi organique et le 188-b. Comme nous l’avons souligné ici, il faut bien faire attention à ne pas mélanger le premier article, consacré au droit du sol, et le second, qui concerne les nouveaux arrivants à Tontouta, notamment en 1988 et 1998. Qui aura le dernier mot dans cette polémique éminemment juridique ? Les premières réponses ne devraient pas tarder dans le courant du mois de mars.

Sinon, Les Nouvelles relaient le soutien de l’Union calédonienne à la SMSP dans ses déboires fiscaux, parlant de tentative de dénigrement, et le renvoi en correctionnelle de l’affaire Honotua-Alcatel en Polynésie française.

Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s