Flosse encore mis en examen

Flosse encore mis en examen

FlosseExamenDéjà poursuivi dans quelques affaires, le président de la Polynésie française est maintenant soupçonné de détournement de fonds publics lorsqu’il était maire de Pirae. Affaire dans laquelle Edouard Fritch est aussi mis en examen…

Gaston Flosse vient d’ajouter une nouvelle corde à son arc judiciaire en étant désormais mis en examen pour détournement de fonds publics, depuis lundi. Le sénateur polynésien est visiblement mêlé à la même affaire qu’Edouard Fritch, le président de l’Assemblée, lui aussi mis en examen pour détournement de fonds publics.

Les deux élus sont soupçonnés d’avoir fait supporter à la commune de Pirae, dont ils ont été maire tous les deux, l’approvisionnement en eau de la villa de Gaston Flosse, sur une commune voisine, Arue. Cette villa, construite sur une zone dépourvue d’eau potable à l’époque, a été raccordée à une réserve située à Pirae. Et le pompage de cette eau pour l’acheminer vers la villa de Gaston Flosse, puis vers de nombreuses autres villas bâties par la suite, a donné lieu à « des frais d’électricité et d’entretien colossaux » selon un rapport de la Chambre territoriale des comptes. On parle de plus de 10 millions de francs CFP par an, en plus des travaux initiaux.

Boomerang chinois ?

Edouard Fritch qui brigue à nouveau la mairie de Pirae, s’est étonné, dans un communiqué, de sa convocation par le juge « à la veille d’élections communales ». Selon Yves Piriou, l’avocat du président de la Polynésie française, « le procureur Thorel veut se faire la peau de monsieur Flosse ». Un sénateur qui est également poursuivi pour complicité de détournement de fonds publics dans l’affaire de l’atoll Anuanuraro, jugée en juin prochain.

Il est bon de rappeler que ces nouvelles affaires surviennent alors que Gaston Flosse vient de dérouler le tapis rouge à la Chine et à ses investisseurs. Sans demander de comptes à personne, il a même hissé le drapeau chinois, en lieu et place de l’étendard européen, pour recevoir ses invités de l’empire du Milieu. En outre, à la une des Nouvelles de Tahiti, le sénateur est même allé jusqu’à déclaré : « Nous descendons des Chinois pas des Gaulois ». La France a-t-elle apprécié ?

 Th. S.

2 réflexions sur “Flosse encore mis en examen

  1. Aux moins à Tahiti, Monsieur le Procureur de la République fait le ménage.
    En NC, c’est encore la magouille tranquille à la puissance 10 avec aucune inquiétude pour nos gros requins blancs du territoire. Mais, c’est logique vu que nous avons sans aucune exception que de gentilles hommes d’affaires tous honnête. D’ailleurs, tous nos hommes politiques du territoire sont aussi irréprochables…..

  2. Que la Justice soit la même pour tous et, que les lois s’appliquent aussi pour la « Haute ».
    Ceux », qui se croient au dessus des lois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s