Les drôles d’agriculteurs de Ponga

Les drôles d’agriculteurs de Ponga

PongaAgri

Sur sa page Facebook, Maurice Ponga nous informe avoir reçu des agriculteurs calédoniens à Bruxelles en Belgique. Or, sur la photo publiée par notre député européen qui découvre-t-on ? Nicole Andréa (à la gauche de M. Ponga), dont tout le monde connaît l’ardeur agricole, mais aussi Eddy Lecourieux (en haut avec un pull rouge), annoncé comme le futur Premier adjoint au maire du Mont-Dore si Eric Gay est réélu. Sans oublier José Blum (deuxième du haut à partir de la gauche), ancien candidat à Bourail et qui avait réussi à faire perdre la mairie à Guy Moulin, facilitant le retour du Calife. Et enfin, Alain Lazare (à côté de M. Blum), qui se découvre la fibre paysanne sans doute en fin du mandat, pour mieux profiter de ultimes missions de fin de mandat. Bref, de dignes représentants du monde de l’agriculture. En cette période de campagne, notre député européen devrait savoir qu’il est préférable de labourer le terrain calédonien plutôt que d’occuper les salons européens.

6 réflexions sur “Les drôles d’agriculteurs de Ponga

  1. À quel titre MM Lecourieux et Blum sont-ils du voyage? Qui paye? On nous dit qu’il faut faire des économies à la province???

  2. Bravo pour cet article et cette photos de gens satisfaits de leurs plaisirs gratuits.C’est la multiplication de ce genre d’infos, avec les faits,les noms et les photos qui va finir par mettre par terre ce monde actuel de profiteurs et de privilégiés,qui est hélas le fondement de notre société archaïque et opaque, ici et ailleurs, et qui en tous cas est devenu insupportable tant il est scandaleux dans notre actuel système qui fait parallèlement décrocher hélas de plus en plus de gens…

  3. Il vient de tomber du lit Monsieur Blum ? Son col de chemise et sa cravate sont défaits. (rangée du haut, deuxième à partir de la gauche)

  4. La PAC (Politique Agricole Commune) est un outil des agriculteurs de l’Union Européenne (UE) , qui dit l’UE veut dire dire aussi libre circulation des Hommes, des Capitaux financiers, des marchandises, ….. Et si un jour un multinationale déciderait d’acheter une ou des exploitations agricoles ou des fermes d’élevage de cerf ou de crevette en Calédonie ???? sachant que le cerf et la crevette calédonien sont des produits de hautes gammes, réputés par leurs chairs. Que deviendront nos petits agriculteurs ou éleveurs qui sont encore plus proches de nous et plus sociables ???
    Quel sera l’avenir de l’agriculture calédonienne dans l’UE?????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s