Louis-José Barbançon : « Les gens de La Foa parlent de la ‘‘clique’’ »

Louis-José Barbançon : « Les gens de La Foa parlent de la ‘‘clique’’ »
Dans la case du destin commun : autour de la flèche faîtière du pays Ciri, le chapeau broussard et le tanoa. Sur les pans du toit de la case le nom de la liste en langue Xaracuu et en langue Ciri. De part et d’autre de la base, la traduction en wallisien et en futunien.

Dans la case du destin commun : autour de la flèche faîtière du pays Ciri, le chapeau broussard et le tanoa.
Sur les pans du toit de la case le nom de la liste en langue Xaracuu et en langue Ciri.
De part et d’autre de la base, la traduction en wallisien et en futunien.

Candidat plutôt inattendu aux municipales à La Foa, l’ancien membre de la FNSC ne manque pas de mots pour fustiger la gestion de cette commune. Sera-ce suffisant pour perturber Calédonie ensemble dans un de ses fiefs ? Rien n’est moins sûr…

 

 

L’Eveil : Qu’est-ce qui vous a poussé à remettre les pieds dans l’arène politique ?

Louis-José Barbançon : Dans le cadre d’élections municipales, il s’agit du terme politique au sens premier, polis la cité en grec et donc la vie de la Cité. J’ai rencontré à La Foa une équipe animée par une double volonté. Une volonté bonne qui pourrait s’exprimer par les réponses à des questions de terrain, de pays : on parle de destin commun mais quand commence-t-on ? Aux municipales où ? A La Foa. Avec qui ? Avec des gens de La Foa qui se côtoient tous les jours qui ont fréquenté les mêmes bancs d’école, et qui ont décidé de laisser leurs convictions politiques de côté pour ces élections de proximité. Une volonté ardente de changer la chose publique, la res publica à La Foa en mettant fin à la gouvernance actuelle bien trop partisane. Cette volonté double est contenue dans l’intitulé de notre liste La Foa autrement, pour un destin commun.

Quels seront vos thèmes de campagne dans cette commune à forte majorité non-indépendantiste ?

Des thèmes uniquement municipaux qui concernent les gens dans leur vie quotidienne, quelle que soit leur communauté, leur situation sociale, leur âge ou leur appartenance politique. A La Foa, il ne s’agit pas de se positionner par rapport à un clivage gauche/droite ou indépendantistes/non indépendantistes mais de choisir entre conserver le système actuel dont toute une partie de la population se sent exclue ou en changer définitivement.

Que pouvez-vous reprocher à l’équipe sortante ?

Il serait plus facile de répondre à la question qu’est-ce qu’on pourrait ne pas leur reprocher ? A tel point que lorsque j’écoute les gens de La Foa, je n’entends jamais les termes « équipe sortante », ils emploient plutôt volontiers l’expression « la clique ». Le principal reproche qui s’exprime dans tous les milieux est celui d’avoir confisqué La Foa et de ne pas pratiquer une gestion au profit de tous. Un autre reproche récurrent est d’avoir privilégié le paraître aux dépens de l’être. On y organise une fête de l’eau très médiatique alors que, de l’autre côté du décor, sur la presqu’île Le Bris, à Amboa, ou Popidéry, une centaine d’habitations, deux fermes de crevettes, n’ont pas l’eau courante et vivent avec l’eau magnésienne des forages impropre à la consommation. La Foa est devenue une ville-rue, comme un décor de cinéma permanent qui disparaît dès que l’on s’éloigne dans les quartiers et les vallées. Mais le cœur de ville, encore un projet somptuaire, n’est pas tout La Foa, des cœurs battent aussi dans les tribus, les vallées, les quartiers et ce sont eux que notre liste veut faire entendre le 23 mars prochain.

 Propos recueillis par Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s