Lu dans Les Nouvelles du jour

Lu dans Les Nouvelles du jour

News

Les chiffres de la délinquance confirment donc ce que nous écrivons depuis de longues semaines. Le quotidien résume ainsi la situation, dans son édition du 28 février : « Des délinquants plus jeunes, des atteintes aux biens plus nombreuses, des fraudes aux chèques en explosion… Malgré une baisse des violences à Nouméa, les chiffres 2013 de la sécurité sont mauvais ». Pour une fois, même s’il faut toujours prendre ces chiffres avec précaution, d’autant que certains délits ne font plus l’objet de plaintes, le ressenti de la population se retrouve dans les tendances observées et présentées hier devant les médias. Hasard ou pas, cette délinquance en hausse trouve un écho à la une, avec un snack dévalisé à Koutio.

Les radiations de la liste spéciale occupent encore une pleine page ce vendredi. Le vœu émis par la Province sud et les rappels historiques de Roch Wamytan sont au programme. L’occasion de lire Philippe Michel qui estime que « la démarche du FLNKS est une menace pour la paix civile ». De son côté le président du Congrès a rappelé un point du dernier comité des signataires : « J’ai demandé que l’on évoque la question des anomalies que nous avions relevées sur les listes. Les partis de droite ont botté en touche, et quatre mois plus tard, les voilà qui s’agitent et réclament ce qu’ils ont refusé. » Peut-être que ces mêmes partis non-indépendantistes n’avaient pas bien mesuré, en octobre 2013 à Paris, l’étendue des dégâts.

En Brousse, un clin d’œil au dernier conseil municipal de Jean-Pierre Aïfa à Bourail. Les comptes administratifs 2013 et le budget primitif 2014 de la commune ont été approuvés et le Calife en a profité pour s’exprimer : « Durant ces six ans, il y a toujours eu un respect profond des idées et des positions de chacun. En fin de mandat, j’ai réussi à faire beaucoup de choses, sauf celle de voir, arrivés aux élections, que l’on ne soit pas capable de conjuguer les compétences. » De quoi faire regretter aux Bouraillais que le maire sortant ne se représente pas ? Voire… Mais les successeurs potentiels sont en effet loin de totalement convaincre durant cette campagne.

Les cours du nickel, toujours aux alentours des 14 000 dollars US la tonne, confirment que l’Indonésie et l’arrêt de ses exportations ont été un mirage de courte durée. Pour assister à un rebond de ce marché, il en faudra un peu plus. Pour ne pas dire beaucoup plus…

Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s