Lu dans Les Nouvelles du jour

Lu dans Les Nouvelles du jour

LNC-BIG

Le quotidien de ce samedi nous sort un petit scoop avec le transfert de Pierre Bretegnier, qui a décidé de quitter le Rassemblement pour rejoindre l’Union pour la Calédonie dans la France. Toutefois, l’explication donnée à ce départ mérite quelques éclaircissements. En effet, Les Nouvelles soulignent que ce nouveau déçu de la politique menée par le parti de Pierre Frogier s’en va parce qu’il estime que la défaite des législatives en 2012 aurait dû mettre un terme au rapprochement avec les indépendantistes. Soit, mais il faut aussi chercher des explications dans l’actualité plus récente et ne pas oublier que le président de PROMOSUD avait dans ses cartons l’acquisition de deux avions tchèques pour permettre des liaisons entre Tontouta et Gouaro Deva. Sauf que Cynthia Ligeard, la présidente de la Province sud, a fait comprendre à M. Bretegnier qu’elle n’avait pas d’argent pour cela, sachant qu’il fallait trouver, outre les 10 millions de dollars US pour l’achat des appareils, 800 millions de francs CFP pour réaménager la piste de Bourail et la mettre aux normes. Ce refus a visiblement beaucoup heurté l’ancien bras droit de Jacques Lafleur qui a donc décidé de changer d’air politique.

Selon l’Institut de la statistique et des études économiques, nous serons donc 315 000 habitants en 2030 si on se fie à la natalité en baisse, l’espérance de vie en hausse et des flux migratoires maintenus. Sauf que 2030, c’est 12 ans après 2018 et qu’il nous semble très présomptueux, eu égard à toutes les inconnues politiques, de penser que le solde migratoire positif (15%) va se maintenir de la sorte. Il n’y a qu’à voir ce qui se passe en ce moment en Polynésie française, où il y a plus de départs désormais, pour se convaincre des aléas qui peuvent exister en la matière.

Côté corps électoral, les deux députés Calédonie ensemble, après leur entrevue avec le Premier ministre, confirment qu’ils sont rassurés, mais que l’Etat ne les a pas entendus au sujet de l’ONU et de cette mission attendue en Nouvelle-Calédonie. Dans le Nord, les élus provinciaux ont rappelé que c’est un droit de contrôler les listes. En outre, face aux propos de Gil Brial (UCF), dénonçant dans le Sud, une « logique d’épuration ethnico-électorale », et Caroline Machoro-Reignier (UC) « un gros mot qui n’engage que son auteur » et Gérard Poadja (Calédonie ensemble) « la surenchère n’a pas sa place », ont su démontrer que la sagesse pouvait parfois s’imposer dans ce contexte électoral si crispé.

Et puis en Australie, un drôle d’atterrissage pour Qantas, la compagnie australienne obligée de supprimer 5 000 emplois et de reporter la livraison de nouveaux avions. En cause, une perte nette semestrielle de 200 millions d’euros qui nécessite un sérieux plan de restructuration. Sans doute un avant-goût, même si ce ne sera pas à la même échelle, de ce qui risque de se passer à la SLN…

Th. S.

3 réflexions sur “Lu dans Les Nouvelles du jour

  1. Pingback: Les confirmations de Bretegnier | l'Eveil calédonien

  2. Encore une confirmation que ceux qui partent du rassemblement n’ont pas une vision humaniste et sincère comme le parti mais voit d’abord leur intérêt personnel…..pas grave, va a l’ucf…..

  3. Pingback: Lu dans Les Nouvelles du jour | l'Eveil calédonien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s