Daniel Leroux rejoint Sonia Lagarde

Daniel Leroux rejoint Sonia Lagarde
Daniel Leroux a donc choisi Calédonie ensemble et Sonia Lagarde pour se lancer dans la politique.

Daniel Leroux a donc choisi Calédonie ensemble et Sonia Lagarde pour se lancer dans la politique.

Le célèbre architecte calédonien, considéré comme une référence dans la profession, a décidé de tracer de nouveaux contours, plus politiques, dans son plan de carrière. Ce fidèle de Jacques Lafleur rejoint en effet la liste Calédonie ensemble menée par Sonia Lagarde. Gros coup ?  

 

 

Les proches de Philippe Gomès, presque la bave aux lèvres, parlent d’une « prise de guerre ». Sonia Lagarde, elle, ne s’est pas encore exprimée sur le sujet publiquement mais elle sait déjà qu’elle va devoir désormais s’habituer à un autre Leroux. Du temps de l’UNCT, dans les années 90, elle a côtoyé Didier, l’homme d’affaires dont on se demande toujours pourquoi il fait de la politique, et aujourd’hui, la tête de liste Calédonie ensemble va devoir s’habituer à Daniel Leroux, architecte renommé et bâtisseur de l’ombre qui a sans doute dessiné, notamment dans le domaine de l’hôtellerie, certains des plus beaux édifices calédoniens.

Pourtant, rien ne prédisposait véritablement cette « prise de guerre » a changé de terrain. Historiquement, Daniel Leroux a toujours été un proche du clan Lafleur, de Jacques le père puis de ses deux enfants, Isabelle et Pascal. Mais à leurs côtés, il n’a jamais été question, pour ce créateur très discret et travailleur, de se lancer dans l’arène politique.

Quelle réaction des Lafleur ?

Il n’empêche, en cette année 2014, après moult réflexions, M. Leroux a donc décidé de franchir le Rubicon. A la fois en se lançant dans la politique et en choisissant une autre paroisse que celle des Lafleur – quelle sera leur réaction ? –, en l’occurrence Calédonie ensemble. Bien évidemment, il faudra attendre l’annonce officielle prochaine de la liste de Sonia Lagarde pour en savoir plus sur toutes les motivations de Daniel Leroux.

Quoi qu’il en soit, avec une telle personnalité, forcément reconnue dans les quartiers sud, le parti de Philippe Gomès parvient à boucler une sacrée liste, très représentative de la diversité qu’on retrouve dans la capitale. Avec Paul Qaeze, Philippe Dunoyer, mais aussi Martine Lagneau, Christophe Obled, Tristan Derycke et donc Daniel Leroux, sans oublier d’autres identités pas encore dévoilées, Mme Lagarde va donc se présenter à la tête d’une équipe qui semble aussi séduisante que performante. Tout du moins sur le papier…

Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s