Les appels douteux et dangereux relayés par Brial

Les appels douteux et dangereux relayés par Brial

BrialWallisLe candidat UCF en lice pour la mairie de Dumbéa a publié un message extrêmement équivoque sur son mur facebook. On y parle « mensonges des blancs » et surtout de « faire barrage aux noirs ». Vous avez dit racisme ?

Sur la page facebook de son groupe « Gil Brial Dumbéa 2014 », le candidat de l’Union pour la Calédonie dans la France (UCF) a souhaité relayer un message de Suzanne Maiau-Sefa adressé à la communauté wallisienne et futunienne résidant dans la commune où il brigue le mandat de premier édile.

Ce message était le suivant : « Kote faiga malie aeni ke “Maire” he fanau o Uvea mo Futuna i Topea nei. E faka amu te loto ke malama tau sio kite mauhiga ote faka hoko o Gil BRIAL ko hina fae ote palokia masiva aeni kua ta omai o mauli iai. Ko hina tagata manava ofa pea poto mai tona alu aga ae ne mau pepa ite u fale ako maoluga pea kua atamai feauga kite mauli politike. Kuau hau o tokoni kite faka tu’utu’u gaue o tana kipi i Topea nei he kua mahino mai kiau e ofa mooni ia Gil BRIAL ki Uvea mo Futuna. Amusia la ia ia ae malama tana sio pea haele ki mua tana faka kaukau he kua feauga te lohi’i tatou ete u papalagi aeni e pule I Topea pea kote puani tafito pe ae ke tou faka tahi o fehaga’i kite pule aga fai taliha ae tagi kiai te kau uli o kaletonia. Kuau faka apa’apa atu. »

C’est bien évidemment la traduction de cet appel, publiée sur cagou.com, qui fait froid dans le dos : « C’est le bon moment pour nous la communauté Wallisienne et Futunienne de Dumbéa. On espère bien que Gil Brial sera le premier maire de la communauté dans la commune de Dumbéa, c’est un homme de coeur, diplômé d’état, il a la capacité de gérer une commune. Il aide beaucoup la communauté wallisienne et futunienne, il a une vision lointaine, et ça suffit les mensonges des blancs qui dirigent la commune de Dumbéa. Le seul point important est que les loyalistes se réunissent ensemble pour faire barrage aux noirs de Calédonie. Avec tous mes respects. »

Entre les « mensonges des blancs » qui seraient donc ceux de Georges Naturel, le maire actuel, et peut-être même de Bernard Marant, l’ancien maire de Dumbéa, et le « faire barrage aux noirs de Calédonie » donc les Kanak, il nous semble que Gil Brial plébiscite donc un langage trop belliqueux, aux relents racistes, qui nous rappelle cette autre phrase prononcée par Gaël Yanno récemment : « Il faut que la peur change de camp ». Il ne manquerait plus que certains adoptent le même langage que Minute à l’encontre de Christiane Taubira pour que l’infect soit complet. Est-on certain que l’UCF, avec de telles formules, n’a pas remplacé le Front national ?

Th. S.

5 réflexions sur “Les appels douteux et dangereux relayés par Brial

  1. Bonjour juste pour précision car je viens de lire votre article, je suis un wallisien de wallis et je voulais simplement vous traduire la dernière phrase qui est, je cite : « ke tou faka tahi o fehaga’i kite puleaga fai taliha ae e tagi kiai te kau uli o kaletonia » traduction « unissons contre la volonté des Kanak pour l’indépendance de la Nouvelle – Calédonie » et de même pour « mensonge des blancs » non ce n’est pas ça la traduction, c’est plutôt « les promesses non tenues par les politiciens blancs » il n’y a rien de front national dans le discours de la dame.
    Merci.

  2. Thierry, il faudrait que tu fasses traduire ce qu’à écrit Suzanne Sefa avant de publier un tel article.
    Je l’ai fait traduire par un walissien Professeur de français , voilà ce qu’à écrit Suzanne :  » notre lutte contre ceux et les melanesiens kanaks qui veulent imposer l’indépendance en nouvelle caledonie »…. Qui a été traduit par:  » les noirs qui nous imposent l’independance ».
    Incompétence ou malhonnêteté intellectuelle de ce traducteur anonyme? Moi j’ai mon idée !
    @+
    Gil brial

  3. Pingback: Suzanne Maiau-Sefa apporte sa traduction de l’appel lancé en wallisien et futunien à Gil Brial | l'Eveil calédonien

  4. Voilà des idées typiques venant de personnes arrivistes et voulant s’approprier les terres kanaques et qui oublient souvent de se poser la question suivante: « mais moi je viens d’ou? et si on faisait ça chez moi à ma propre communauté et dans mon pays? » De toutes les manières qui soient, que ce soit aujourd’hui ou un autre jour, les kanaks auront leur indépendance!!! ce sera inévitable!!! cela fait partie du programme de la décolonisation!!! Alors « content ou pas content ben content quand même!!! » sinon il y a une phrase que monsieur UREGEI a dit: » ceux qui ne sont pas contents et qui ne veulent pas vivre avec les kanaks,et ben il y a un endroit qu’on appelle « aéroport » et à cet endroit il y a un grand appareil qu’on appelle « avion »,cet appareil sert à enmener les gens là où ils veulent, alors si vous n’êtes pas contents ben montez dans cet appareil et CASSEZ-VOU!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s