Pourquoi il faut toujours prendre les déclarations des élus avec des pincettes

Pourquoi il faut toujours prendre les déclarations des élus avec des pincettes

ProposYannoEntre les promesses d’une campagne et la réalité, une fois au pouvoir, il existe toujours un fossé confortant les limites de certains engagements, parfois démagogiques, souvent électoralistes. Il en va de même lorsqu’on replonge dans certaines archives et la nature de certaines déclarations de nos élus.

 

 

Le 14 juin 2012, c’est-à-dire entre les deux tours de l’élection législative, Gaël Yanno s’exprimait sur facebook et critiquait Philippe Gomès. « J’ai toujours été fidèle à mon parti politique, contrairement à M. Gomès qui a quitté le RPCR pour l’Avenir ensemble, puis l’Avenir ensemble pour fonder Calédonie ensemble. » Dans ce même propos, le député sortant de l’époque affichait même une confiance totale envers son président. « Notre chef est Pierre Frogier. Et même si je n’ai pas compris les démarches qu’il a pu entreprendre dans un premier temps, j’ai finalement été convaincu par sa démarche et j’y ai adhéré. »

Trois jours plus tard, le 17 juin 2012, Gaël Yanno perdait donc son fauteuil à l’Assemblée nationale au profit de Sonia Lagarde. Et aujourd’hui, force est de constater qu’il n’est plus vraiment convaincu par les initiatives du président du Rassemblement puisqu’il a créé, depuis plusieurs mois, le Mouvement populaire calédonien (MPC) désormais rallié à l’Union pour la Calédonie dans la France (UCF) à l’occasion des municipales et des provinciales.

Toujours plus de… fermeté

Toutefois, on peut noter que l’ancien député, même s’il est pris en flagrant délit sur sa fidélité à l’ancien RUMP, semble avoir conservé, au sujet des indépendantistes, les mêmes intentions que celles écrites ce 14 juin 2012. « Je remarque également que les indépendantistes n’ont pas répondu à nos gestes forts, ce qui a laissé penser à l’électorat loyaliste que nous avions fait des concessions unilatérales. Il est donc nécessaire de prendre en compte les attentes des loyalistes et d’être plus ferme avec les indépendantistes. »

Cette fermeté a même été érigée en priorité lors du meeting de l’UCF le 1er mars dernier au Kuendu beach. Cependant, comme toute promesse de campagne, on ne pourra juger des réels contours de cette inflexibilité proclamée et de son bien-fondé qu’à l’épreuve du temps, une fois dans les institutions. Et non plus devant une foule tout acquise… C’est dire si rien n’est jamais acquis. Et que de nombreux autres exemples que celui de Gaël Yanno peuvent garnir cette liste.

Th. S.

Une réflexion sur “Pourquoi il faut toujours prendre les déclarations des élus avec des pincettes

  1. Merci M. SQUILARIO.
    Il est bon de rappeler et regrouper ces éléments éparpillés qui nous permettent de mieux définir les contours de la personnalité de Gaël YANNO. Grâce à cette type d’information les électeurs saurant à quoi s’en tenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s