La preuve que la rédaction des Nouvelles est muselée

La preuve que la rédaction des Nouvelles est muselée

NouvellesMuseléesPapDepuis que le quotidien a été racheté par Jacques Jeandot, l’actionnaire majoritaire, sans oublier Georges Montagnat et Charles Lavoix, de nombreuses questions se posent autour de la ligne éditoriale du journal et de la liberté des journalistes à pouvoir écrire comme ils l’entendent. Le 8 mars, l’homme d’affaires devenu directeur des Nouvelles était même monté au créneau pour clamer son indépendance vis-à-vis des politiques.

Aujourd’hui, nous pouvons écrire que la rédaction du quotidien n’est pas aussi libre que certains veulent le faire croire. Pour preuve, l’édition du 1er mars 2014 et la page L’actu c’est ça aussi dans laquelle est publié chaque samedi un billet. Ce jour-là, Christophe Chohin avait écrit un billet politique titré « Equidistance », mais les lecteurs ont lu, eux, un billet écologique intitulé « Paradis perdu ». La cause de ce changement soudain ? Selon nos informations, après avoir soumis son premier texte à la direction, M. Chohin aurait été convoqué par M. Jeandot dans son bureau, lequel lui aurait déclaré : « C’est exactement ça, mais on ne peut pas le passer. »

Mais de quoi s’agissait-il ? Qu’est-ce qui était donc si vrai mais que Les Nouvelles ne pouvaient donc pas publier ? «  Quand Jean-Jacques Brot est arrivé en Nouvelle-Calédonie, la population a découvert un Haut-commissaire de la République qui disait tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas. Une révolution au pays où le non-dit est roi. Sa première sortie dans le hall de la nouvelle aérogare de la Tontouta, résonne encore dans toutes les têtes. Un an plus tard, le ton aurait-il changé ? De coups de gueule en bons mots qui blessent, le haussaire a-t-il oublié son devoir de neutralité ?  Il n’est plus à équidistance parfaite des partis en charge de négocier la sortie de l’accord de Nouméa. Au contraire, il n’a de cesse de donner son avis, alors que le Gouvernement, lui, est plus neutre que jamais. Le haussaire rêve de Pravda et de médias à sa botte, s’en prend ouvertement aux leaders indépendantistes, frôle l’incident diplomatique avec la grande puissance de la zone. Les polémiques enflent, les conversations bruissent de rumeurs contradictoires et la Calédonie se trouve affligée de deux camps antagonistes de plus : les pro et les anti Brot. Une question s’impose : les tendances autoritaires et tentations paranoïaques du représentant de l’Etat n’occupent-elles pas trop le devant de la scène ? Jean-Jacques Brot est une grenade dégoupillée qui explose trop souvent. On se prend alors à rêver, les soirs d’optimisme, que la grandeur des fonctions implique la grandeur de l’homme. En fait de grandeur, il semble n’être plus aujourd’hui que question de démesure. »

Nous n’aurions rien changé à ce billet de Christophe Chohin, mais compte-tenu des relations très houleuses entre le quotidien et le Haussaire, celui qui allait devenir rédacteur en chef l’espace de quelques jours a donc dû changer son fusil d’épaule, à la demande de sa direction, nous parlant plutôt écologie. « Et si la Calédonie s’achetait, enfin, après des décennies de laisser-aller, une conscience écologique ? » Entre des normes plus strictes d’émissions de CO2 en Province sud et la condamnation de Vale à 40 millions de francs d’amende pour sa fuite d’acide, il est vrai que ce propos ne risquait pas de froisser le représentant de l’Etat. Quoi qu’il en soit, cet exemple éloquent illustre donc bien que la rédaction des Nouvelles peut parfois être muselée, pour ne pas dire censurée.

Th. S.

Une réflexion sur “La preuve que la rédaction des Nouvelles est muselée

  1. Pingback: Lu dans Les Nouvelles du jour | l'Eveil calédonien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s