Plus d’une heure par jour dans les transports

Plus d’une heure par jour dans les transports

TransportsPap

En semaine et hors vacances scolaires, les habitants du Grand Nouméa consacrent en moyenne 63 minutes chaque jour à leurs déplacements. Une durée de transport sans doute frustrante mais pourtant à peine supérieure à la moyenne nationale. Cependant, selon la synthèse de l’Institut de la statistique et des études économiques (ISEE), un habitant sur sept est contraint à plus de deux heures de transport quotidiennement. Flux…

 

 

« En semaine et hors vacances scolaires, les habitants du Grand Nouméa consacrent à leurs déplacements locaux en moyenne 63 minutes chaque jour, soit un peu plus qu’en Métropole (56 min). Cette moyenne nationale varie de 47 à 75 min des plus petites agglomérations aux plus grandes comme Paris. Tous les résidents de l’agglomération ne passent pas le même temps à se déplacer. » Telle est l’introduction de cette nouvelle synthèse très intéressante de l’ISEE.

Et si un Nouméen consacre 56 minutes à ses déplacements en voiture, un habitant de la périphérie y passe plus de temps (73 minutes). C’est bien évidemment la conséquence de la concentration des emplois dans la capitale et de l’étalement urbain. « Les habitants de Dumbéa, note toutefois l’ISEE, perdent toutefois moins de temps (69 min) que ceux de Païta (72 min) ou du Mont-Dore (78 min). »

Pas une priorité ?

Un Mont-Dore qui est un cas très particulier : c’est une commune très étirée et ses bassins de population sont souvent situés entre le littoral et le relief. « Le Mont-Dore pâtit aussi de l’absence d’axe rapide 2×2 voies et de lycée. Ce sont les résidents des quartiers les plus à l’est du Mont-Dore qui passent le plus de temps à se déplacer (86 min). » Du côté de Dumbéa, « le temps de transport journalier est plus long à Cœur de Ville-Auteuil (74 min) qu’à Koutio-Dumbéa/ mer (67 min), quartiers pourtant situés plus au nord ». Pour quelle raison ? « Les ménages y sont plus modestes et leur équipement automobile est plus réduit, ce qui les contraint à circuler davantage en bus ou à pied. »

Dans Nouméa, les contrastes sont de rigueur. « Les Nouméens qui habitent au nord d’un axe allant schématiquement du rond-point Berthelot à l’ouest au rond-point Iékawé-Belle Vie à l’est, ont des temps de déplacement très supérieurs à leurs homologues vivant au sud de cette ligne. Tout comme les habitants de la périphérie, les riverains de Rivière Salée, PK7 ou Tina se trouvent régulièrement englués dans les embouteillages aux abords de ces points névralgiques. Il en va de même pour les résidents de Kaméré ou Tindu qui doivent de plus traverser la zone industrielle de Ducos. »

Nul doute que cette analyse va susciter le débat, même si elle ne fait guère partie des priorités des candidats aux municipales dans le Grand Nouméa. Pourtant, cette problématique du transport est essentielle pour l’avenir…

Th. S.

2 réflexions sur “Plus d’une heure par jour dans les transports

  1. Il y aurait une formule très simple à appliquer, généraliser les horaires aménagés dans la fonction publique
    territoriale et provinciale (collectivités comprises). Quelques milliers de personnes travaillent dans le centre ville et sa périphérie et là, on aurait vite des résultats au niveau même de la fluidité de la circulation.
    Tout le monde serait gagnant et le service public sera enfin rendu après 16h, concernant les administrations, mais pour cela bien sûr il faut une volonté au niveau d’un gouvernement, et surtout au niveau des syndicats.

    Rétablir une bonne fois pour toute la double voie de l’ancien péage et diversifier les lignes de transport pour
    enfants, et à terme revoir les horaires des écoles, collèges et lycées.

  2. j’ai 55 ans, je roule en scooter et je trouve qu’il serait tellement plus logique d’ajouter une voie réservée aux véhicules 2 roues de moins de 50cc, ce qui inciterait les gens à utiliser ce genre de moyen de locomotion, sans avoir à faire des détours incroyables pour accéder à Koutio quand on vient de Nouméa sud ou Vallée du Tir ou portes de Fer pour atteindre la ville quand on vient de Nouméa nord. C’est du vécu et franchement ça serait un début de solution. Il y aurait moins de soucis pour se garer en ville, moins de pollution générée par de gros 4×4 vides d’occupants, etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s