Lagarde vire en tête, Briault à la traine

Lagarde vire en tête, Briault à la traine

La tête de liste Calédonie ensemble a confirmé sa progression dans la capitale pendant que son homologue Rassemblement a certifié le recul de son parti. Entre les deux, l’UCF qui confirme une implantation très nouméenne…

Le soutien de Jean Lèques n'a pas été d'un grand secours pour Gaby Briault.

Le soutien de Jean Lèques n’a pas été d’un grand secours pour Gaby Briault.

En moins de deux ans, Sonia Lagarde est parvenue à bonifier son capital électoral d’une façon stupéfiante. En effet, la députée de la première circonscription est passée de 8 797 voix en 2012 à 12 431 ce dimanche 23 mars. En toute logique, elle termine donc en tête à l’issue de ce premier tour, réalisant de très bons scores dans les quartiers populaires.

Bien loin de cette bonification, Gaby Briault, lui, a révélé une nouvelle fois la détérioration de la santé électorale de son parti. Avec 5 284 voix (15,42%), même s’il peut se maintenir au second tour, la tête de liste FPU ne parvient même pas à sauver les apparences. Comme on pouvait le pressentir, l’Union pour la Calédonie dans la France a essoré les militants du Rassemblement mais aussi une bonne partie de ses électeurs.

Quid de Jean Lèques ?

Gaël Yanno a recueilli 11 875 suffrages, il est donc en progression par rapport aux législatives de 2012 (10 162 voix) mais il lui manque de nombreuses voix si on rajoute celles (3 285) d’Isabelle Lafleur lors de ce même premier tour des législatives. Bien évidemment, tout va désormais dépendre de cette union évoquée entre les listes de messieurs Yanno et Briault.

S’ils parviennent à trouver un accord, la tâche sera très délicate pour Sonia Lagarde, mais pas impossible. En revanche, s’il n’y a pas d’entente, la députée devrait connaître un second tour plus aisé. Il reste maintenant à savoir comment l’UCF et le Rassemblement, qui ne partagent pas vraiment les mêmes convictions, vont pouvoir présenter cette éventuelle alliance de circonstances. De plus, on voit mal comment Jean Lèques pourrait soutenir une telle démarche, lui qui ne veut pas voir Gaël Yanno dans son fauteuil.

 Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s