Une triste fin qui vire au cauchemar

Une triste fin qui vire au cauchemar

LèquesFifilsPapLe Rassemblement aurait voulu réserver la pire des sorties au maire de Nouméa qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Soutien d’un Gaby Briault dont il pressentait la faillite, Jean Lèques termine son mandat dans les tourments…

 

 

Hier soir, dans les deux bureaux de vote de la mairie de Nouméa, il n’a pas fallu attendre trop longtemps pour que le visage du maire sortant se ferme, que son allure devienne mécaniquement poussive et qu’il erre comme un âme une peine en attendant tous les résultats. Les premiers chiffres lui ont vite fait comprendre, en effet, que le duel de cette élection 2012 se jouerait entre Sonia Lagarde et Gaël Yanno, le candidat qu’il soutenait, Gaby Briault, étant trop distancé pour jouer un rôle important lors de ce premier round.

Des 11 057 voix glanées lors du premier tour en 2008, il ne reste donc que 5 284 suffrages pour la tête de liste Rassemblement-FPU, un net recul qui ne se limite pas, pour le parti de Pierre Frogier, à la seule capitale. C’est dire si le soutien de Jean Lèques est loin d’avoir eu les effets escomptés dans les urnes. En déambulant tel un boxeur sonné en quête d’un second souffle, ce dimanche soir dans sa mairie, Fifils n’avait même pas besoin de s’exprimer pour que chacun ressente sa mélancolique peine.

Le maire de Nouméa méritait sans doute mille fois mieux que ce désaveu, par Briault interposé, qui ajoute une nouvelle empreinte indigne dans ce tableau. Certains vont même jusqu’à dire, aujourd’hui, que M. Lèques aurait sans doute fait mieux que M. Briault lors de ce premier tour. Nous ne sommes pas loin de penser la même chose.

Désormais, que va donc pouvoir faire Fifils ? Boire le calice jusqu’à lie s’il est question d’une entente avec l’UCF de Gaël Yanno dont il ne veut pas voir le quart de fesse sur son trône municipal ? Il y a tout lieu de souhaiter que le Rassemblement ne va pas aller jusqu’à lui infliger cette nouvelle brimade… Tant le deuxième tour, dans sa configuration actuelle avec cette triangulaire, s’annonce déjà comme une morne fin pour lui…

 Th. S.

Une réflexion sur “Une triste fin qui vire au cauchemar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s