Lu dans Les Nouvelles du jour

Lu dans Les Nouvelles du jour

Lnc7pap

La mode n’est mode que parce qu’elle se démode. L’info n’est info que parce qu’elle dure et s’actualise. Il en va ainsi de cette vieille dette de Wallis et Futuna au CHT Gaston-Bourret. Ce 1,6 milliard de francs que nos voisins ont bien du mal à honorer. Toutefois, ils n’ont aucun problème à envoyer encore des patients dans notre vieil hôpital. Visiblement, après tant d’années de laxisme, la Nouvelle-Calédonie n’aurait plus trop les moyens de faire perdurer cette opération peu fructueuse pour elle.

Le vert de Cynthia Ligeard est également dans les colonnes du quotidien qui évoque le lancement coloré et festif de la campagne de la tête de liste Rassemblement-FPU. Au passage, rien sur les tensions constatées récemment, au sein de ce mouvement, entre le parti de Pierre Frogier et l’Avenir ensemble d’un Harold Martin qui veut une place en pôle-position sur cette liste alors que Mme Ligeard répète qu’il n’y aura pas de places éligibles pour les expérimentés.

Les recours du FLNKS, eux, sont toujours en bonne place dans Les Nouvelles. Le Tribunal de première instance effectue son travail et examine aujourd’hui et demain 2 800 cas. Ce travail est-il effectué dans les meilleures conditions ? Voire…

Et puis la passation de pouvoir entre Sonia Lagarde et Jean Lèques fait la une. Depuis samedi 5 avril à 11 heures, Nouméa a changé de premier édile. Pour la première de son histoire, la capitale calédonienne est désormais gérée par une femme qui, en outre, n’est pas membre de cette gestion RPCR-Rassemblement symbolisée par Roger Laroque et Jean Lèques. Une page s’est tournée, il reste à en écrire les lignes.

Th. S.

2 réflexions sur “Lu dans Les Nouvelles du jour

    • Ce qui reste anormal, c’est que l’hôpital et l’ensemble de ses moyens et surtout de son personnel, reste à la merci des non remboursements des uns et des déficits des autres (caisses).
      Les salariés, qu’ils soient contractuels (convention collective entre autres) ou fonctionnaires n’ont pas à en pâtir (il a été mainte fois question de retarder les salaires, ne pas payer de suite les primes etc….), ils travaillent jusqu’à preuve du contraire pour le territoire
      de la Nouvelle Calédonie et non pas pour les deniers de la cafat ou l’état français et leur carence ou leur dette.
      Quand au reste des moyens, il n y a qu’à voir, cela fait des semaines et des semaines que la sécurité n’est même plus assurée au public, aux employés et aux malades dans le bâtiment (cardiologie, chirurgie viscérale…), il n’y a même plus d’éclairage dans le hall d’entrée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s