Les étonnantes conventions luxembourgeoises du gouvernement Martin

Les étonnantes conventions luxembourgeoises du gouvernement Martin

Kahn1

Dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie pour l’emploi, l’exécutif calédonien a signé, fin janvier 2014, une convention avec la société Homega, basée au Luxembourg. Vous avez dit bizarre ? Oui, d’autant qu’une convention en tout point similaire avait été rédigée avec une société locale. Double emploi ?

Homega1

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux conventions pour le prix d’une ? On peut légitimement se poser cette question et bien d’autres encore en prenant connaissance de deux documents en provenance du gouvernement Martin. Deux conventions à l’intitulé – « en vue d’accompagner le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans l’élaboration d’une stratégie pour l’emploi (évaluation et stratégie) » – et au contenu identiques. Seul changement, le prestataire de services : Kahn & associés de Nouméa pour le premier ; Homega du Luxembourg pour le second.

Pour le reste, les cinq pages de ces conventions énoncent les mêmes choses. Par exemple, c’est toujours Marie-Laure Schons qui est mobilisée dans les deux cas pour cette mission. Les conditions financières sont également similaires : 7 455 000 francs avec un tarif journalier fixé à 157 777 francs CFP. Mais ce n’est plus à la BCI que ces sommes doivent être versées mais chez Dexia, une banque qui n’a pas laissé que des bons souvenirs aux collectivités. Enfin, pour couronner le tout, le signataire de la convention passée avec Homega n’est autre que Zoltan Kahn, gérant de Kahn & associés et également représentant de Christian Ferrari, l’administrateur-directeur d’Homega.

Kahn3

Première interrogation : le gouvernement a-t-il passé une ou deux conventions ? Sa réponse est attendue. Deuxième interrogation : pourquoi aller chercher une société luxembourgeoise alors qu’une société locale peut visiblement effectuer la même mission ? Nous attendons également la réponse d’Harold Martin ou celle de son « ministre » Georges Mandaoué. Troisième interrogation : pourquoi Pierre Garcia, avant son départ, a-t-il indiqué qu’il n’avait pas voulu cautionner cette convention ? Même si certains avancent que l’ancien directeur du Travail et de l’Emploi n’était pas partie prenante dans ce dossier, on peut tout de même s’étonner de sa réaction.

Zoltan Kahn que nous avons joint nous explique qu’il fait « travailler Homega souvent sur des sujets d’insertion par l’économique ou quand il faut inventer des dispositifs d’emploi un peu trapu ». Est-ce donc lui, qu’on dit si proche de M. Mandaoué, qui décide ou bien le gouvernement ? En 2011, il faut aussi savoir qu’une délégation calédonienne a été voir un dispositif monté par Homega chez Michelin dans le Nord de la France. Une plate-forme « découverte métier » qui aurait largement influencé, selon M. Kahn, le nouvel ETFPA de Nouville. Il est tout de même très étonnant de découvrir l’existence de cette société soi-disant si prisée et performante aujourd’hui. Mais elle n’a peut-être pas fini de faire parler d’elle…

Th. S.

2 réflexions sur “Les étonnantes conventions luxembourgeoises du gouvernement Martin

  1. Pingback: La CSTC-FO veut alerter la Chambre territoriale des comptes | l'Eveil calédonien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s