Goa regrette la frilosité budgétaire de Néaoutyine

Goa regrette la frilosité budgétaire de Néaoutyine

L’assemblée de la Province nord consacrée au compte administratif 2013 et au budget supplémentaire 2014 a permis à l’Union calédonienne de souligner les maigres engagements financiers de la majorité PALIKA. Décomptes…

 

« Les résultats du compte administratif 2013qui viennent d’être présentés répondent, en partie, aux orientations politiques défendues par le groupe UC-FLNKS tout au long de cette mandature, à savoir la nécessité de mettre en œuvre un programme d’investissement ambitieux afin de combler le manque d’infrastructures primaires sur notre territoire, en respectant un équilibre Est-Ouest, pour permettre le désenclavement de nos populations, notamment celles de la chaîne et des ilots, et offrir un service public de qualité accessible à tous. » Cependant, alors que l’épargne conséquente de la Province nord – plus de 22 milliards de francs CFP début 2009 – aurait dû permettre de voir grand au travers d’un programme pluriannuel, Daniel Goa a regretté des résultats bien maigres à son goût.

« Toutefois, comme le prévoyait le budget primitif 2014, les résultats du compte administratif 2013 révèlent que la collectivité a bien du mal à atteindre ses objectifs : seuls 3,6 milliards francs CFP ont été exécutés sur une prévision de 12,5 milliards ! Soit 28% de l’annuité prévue du Plan pluriannuel d’investissement ! » Selon le président de l’UC, cette politique budgétaire ambitieuse aurait dû renforcer les moyens humains, réorganiser les services administratifs pour une meilleure efficacité dans l’exécution des opérations. « Nous souhaitions également plus de proximité avec nos partenaires tels que les communes et autres organismes à qui nous déléguons nos missions de service public pour un meilleur suivi des opérations à mener. Il conviendra, à l’avenir, de songer sérieusement à engager les réformes nécessaires, d’une part, pour améliorer l’efficacité de l’administration provinciale et, d’autre part, pour recentrer les objectifs de la politique économique provinciale en vue d’optimiser l’émancipation des populations, et d’atteindre les objectifs d’une politique budgétaire, à la hauteur de nos ambitions pour le développement de la Province nord. » Les esquisses des futures orientations de l’Union calédonienne si elle prend le pouvoir le 11 mai ? Sans doute…

Malgré tout, le groupe UC-FLNKS a voté ce compte administratif 2013, tout comme le budget supplémentaire 2014, « un budget de transition entre les deux mandatures ». En conclusion de son explication de vote, Daniel Goa a adressé un message qu’il faut bien prendre en compte : « Nous avons travaillé dans nos groupes, avec nos chargés et collaborateurs, avec et dans nos commissions, avec nos directeurs, avec des esprits et des approches différentes, nous avons eu des échanges, parfois houleux, mais nous avons construit notre Province pour nos populations, parce que nous sommes habités par le même esprit, animés par la même conviction : celui de réussir à faire cohabiter Kanaky et Crédibilité. » A bons entendeurs…

Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s