Lu dans Les Nouvelles du jour

Lu dans Les Nouvelles du jour

Lnc15Pap

Disons-le de suite, c’est bien évidemment la page consacrée à la SMSP qui présente le plus d’intérêt dans cette édition du quotidien. Sûrement las d’entendre tout et n’importe quoi au sujet des finances et de l’endettement de sa société, André Dang sort de sa boite et réplique. Et si certains, comme Cynthia Ligeard, parlent de 300 milliards de dettes, le PDG de la SMSP, lui, évoque un chiffre bien moins important, autour des 30 milliards. L’article de Yann Mainguet permet de mieux prendre en compte les éléments comptables et de se faire une meilleure idée sur ce sujet très polémique. Dans cette même page, il est question des gisements de Prony et de Pernod, et de ce protocole d’accord passé entre la Province sud, Vale et la SLN, pas vraiment du goût de M. Dang. « Nous sommes à nouveau en tain de brader notre patrimoine à deux multinationales, Vale et Eramet, qui détiennent 61% de la superficie minière concédée du territoire au travers de leurs filiales qui ne construiront pas d’usine, mais se partageront une ressource de classe mondiale. » Une réaction peu surprenante, dans le même registre que celles entendues récemment dans l’hémicycle de la Province sud lorsque Calédonie ensemble et l’UC s’y exprimaient.

Quelques jours après son intervention au Congrès, Florent Venayre est interviewé dans Les Nouvelles. Ceux qui étaient présents jeudi 10 avril dans l’hémicycle du boulevard Vauban n’apprennent rien de plus, mais les nombreux autres doivent bien enregistrer ce que leur dit l’universitaire polynésien. Clair et précis, M. Venayre rappelle qu’« il y a une urgence de la réforme » car l’économie calédonienne « porte en elle-même les germes de sa propre destruction ». En résumé, la crise actuelle et celles à venir n’ont rien de conjoncturel. Le problème est bien structurel, qui mérite d’être abordée avec courage et pragmatisme par tout le monde. Sans cela…

Curiosité de cette édition, Diane Bui-Duyet, nouvelle adjointe au maire de Nouméa est interrogée pour parler natation en page sports et non pas politique en page 10. C’est sans doute cela être décalé. Enfin, la confirmation de la relégation de l’Affreux Jojo, en page 40 cette fois. Avec un contenu toujours maigrichon…

Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s