Martin et Lazare sont-ils mal ?

Martin et Lazare sont-ils mal ?

Les maires de Païta et Boulouparis sont l’objet de recours qui semblent lourdement les perturber. Ces deux communes vont-elles connaître le même sort que Briançon en 2008 ?

Alain Lazare serait mal si on se fie aux quelques confidences qu'il glisse à certains de ses administrés.

Alain Lazare serait mal si on se fie aux quelques confidences qu’il glisse à certains de ses administrés.

Ces derniers jours, Alain Lazare reste dans sa mairie jusqu’à 19 heures, ce qui surprend une bonne partie de la population de Boulouparis qui n’avait plus l’habitude de le voir si tard. Autre signe extérieur de la détresse du maire réélu de justesse (19 voix de plus que Pascal Vittori), cette confidence à l’un de ses administrés : « Je suis mal, viens me voir. » Assurément, les recours déposés par des habitants, dans le cadre de la récente élection municipale, affectent le vice-président de la Province sud. Pêle-mêle, il serait question de problèmes de procurations, de signatures, de menaces et surtout de prospectus de la mairie distribués durant la campagne.

Or, peu après élections municipales de 2008, à Briançon dans les Hautes-Alpes, des élus PS et MoDem avaient dénoncé des irrégularités dans les comptes de campagne du maire élu, Alain Bayrou, et la publication de numéros spéciaux du bulletin municipal pendant la campagne électorale. Un peu plus d’un an plus tard, le 10 juillet 2009, le Conseil d’Etat avait annulé cette élection municipale, prononçant également l’inéligibilité pour un an de M. Bayrou.

Alain Lazare s’expose-t-il aux même problèmes ? Voire… Mais cette même question peut également se poser pour Harold Martin. Le maire de Païta était absent, jeudi soir, de la réunion de La Foa organisée pour la présentation de la liste de Cynthia Ligeard. Pour quelle raison ? Le recours de Frédéric de Greslan si on se fie aux explications données par ses proches. Dans cet autre cas, il serait également question de publications qui pourraient donc nous rapprocher de ce qui s’est passé à Briançon en 2008. Messieurs Lazare et Martin ont été réélus de justesse le 30 mars dernier, mais rien ne dit qu’ils vont pouvoir célébrer leur succès jusqu’au bout de la mandature…

Th. S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s