De l’Avenir ensemble au présent tout seul

De l’Avenir ensemble au présent tout seul

Le parti vainqueur du grand RPCR en 2004 a visiblement vécu. Au fil de tensions et de rivalités qui l’ont déjà secoué après trois ans d’existence, le voilà aujourd’hui fantomatique, à l’image d’un Harold Martin crépusculaire…

Du temps de son soupçon de splendeur, l'Avenir ensemble d'Harold Martin avec François Fillon, lePremier ministre de Nicolas Sakozy.

Du temps de son soupçon de splendeur, l’Avenir ensemble d’Harold Martin avec François Fillon, le Premier ministre de Nicolas Sakozy.

Dix ans… Il n’aura donc fallu que dix ans pour que le parti victorieux du RPCR de Jacques Lafleur en 2004 disparaisse corps et âmes de l’échiquier politique au terme d’une ultime scission tragique entre Harold Martin et le reste de ses troupes. Un dénouement consternant et pitoyable pour tous ceux qui se souviennent de la naissance de ce mouvement, cette fameuse fusée à trois étages initiée à la fin de l’année 2003. D’abord par un rapprochement entre Didier Leroux et Harold Martin au Kuendu beach, puis avec l’arrivée progressive de transfuges du RPCR et de personnalités de divers horizons comme Christiane Gambey ou encore Alain Descombels.

Il y a dix ans, cette équipe, déjà orchestrée par Philippe Gomès, avait réussi à faire tomber l’inamovible RPCR en Province sud, s’installant dans les institutions – Marie-Noëlle Thémereau au gouvernement, Harold Martin au Congrès et Philippe Gomès à la Province sud – en imposant à la fois son nouvel élan et son état d’esprit très éloigné de ce qui avait pu prévaloir durant des années au sein de la Maison bleue. Un nouveau souffle s’était instauré, qui ne dura qu’un temps… Quelques années avant que de premières tensions, lors des législatives de 2007, secouent l’édifice encore fragile. Didier Leroux et Philippe Gomès candidats dans la première circonscription, cela faisait un candidat Avenir ensemble de trop dans cette élection finalement remportée par Gaël Yanno (RUMP). 

Une audience érodée au fil des ans

Cette discorde, plutôt que de s’atténuer, ne cessera de s’accroître entre deux clans : d’un côté Harold Martin et Didier Leroux ; de l’autre Philippe Gomès, Sonia Lagarde et Marie-Noëlle Thémereau. Et arriva ce qui devait arriver en 2008, à quelques mois des provinciales de mai 2009, avec une séparation emplie d’hostilités et de rancœurs. Le départ contraint et forcé du clan Gomès, qui crée Calédonie ensemble, laissant l’Avenir ensemble entre les mains de Martin et consorts, à savoir Didier Leroux, mais aussi Pascal Vittori. Et lors du scrutin provincial, la liste de l’ancien président de la Province sud (14 294 voix) devance celle du maire de Païta (9 894), troisième derrière un RUMP vainqueur (17 285).

Les deux nouveaux rivaux se retrouveront un bref moment, le temps d’un pacte républicain qui ne survivra pas à la chute du gouvernement Gomès et au rapprochement entre le Rassemblement et l’Union calédonienne. De son côté, l’Avenir ensemble va se fondre petit à petit dans le parti de Pierre Frogier, voyant son audience sérieusement s’éroder au fil des ans et de ses congrès. Une déliquescence qui connaît aujourd’hui son paroxysme avec le sacrifice d’Harold Martin, parti sur la liste de Cynthia Ligeard et laissant de nombreux autres élus sur le rebord du chemin. Abandonnés en rase campagne, Pascal Vittori, Isabelle Ohlen et Sylvie Robineau ne sont pas prêts d’oublier cette année 2014. Il y a dix ans, ces nouveaux et jeunes élus ne se doutaient sûrement pas qu’ils termineraient ainsi, méprisés et ridiculisés par un Martin qui ne pense plus qu’à lui. Tout seul, laissant les autres sans le moindre avenir ensemble…

Th. S.

6 réflexions sur “De l’Avenir ensemble au présent tout seul

  1. La Nouvelle Calédonie ne sort pas grandie par l’attitude de l’ex-président de l’Avenir Ensemble qui n’a jamais été guidé que par son intérêt personnel…C’est ce genre de comportement que les citoyens calédoniens doivent rejeter. Toute cette classe politique, d’un autre âge qui s’exprime non pas au travers de valeurs, mais à travers un clientélisme institutionnalisé, doit disparaître, la responsabilité en incombe aux électeurs calédoniens. Que dire de cette liste d’entente Front pour l’Unité-UMP qui accepte d’accueillir le loup dans sa bergerie?…. Alors l’heure de vérité approche, et la question se pose: êtes-vous des électeurs responsables, ou de simples toutous?

  2. Bien plus qu’un gâchis, nous assistons impuissants à un réel suicide collectif, préparé de longue date.
    Oui, il y a de forte chance de voir au soir du 11 mai, la disparition sur l’échiquier politique d’influence, des hommes comme Frogier, Martin etc., mais avec eux ce sont tous les citoyens calédoniens qui passeront de vie à trépas. La Nouvelle Calédonie se meurt et nous assistons impuissants à la naissance du petit Luxembourg cher au sinistre sieur Messmer.
    Et la victoire probable de CE ne fera qu’accentuer le processus.

    Car, entre la décision d’Harold Martin de rejoindre son ancien parti, et les intrigues fratricides et dangereuses de CE au lendemain des municipales (à Bourail, Sarraméa, Farino, Moindou Etc.), le choix est très vite fait.

  3. Et on parle de division quand on évoque des listes nouvelles ; mais qui se divise en deux depuis 2004 ? RPCR, Puis Avenir Ensemble 1, puis Avenir Ensemble 2 et Calédonie Ensemble, puis RPC, puis, MRC et puis FPU et UCF. (on ne sait même plus à quoi, ni à qui correspondent ces sigles) ; ils n’ont pas honte !!

  4. @ Maestro

    Ben non ! c’est ça le pire; ils et elles n’ont pas honte ! Honte de rien ! La Calédonie est devenu un hall de gare où les partis politiques défilent les uns après les autres en laissant la population sur le quai. « Attention un parti peut en cacher un autre ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s