En Brousse, vers une branlée bleue pour le FPU et l’UCF

En Brousse, vers une branlée bleue pour le FPU et l’UCF

LogoZozo

On se demande bien, aujourd’hui, si celles et ceux qui ont confectionné les listes du Front pour l’unité et de l’Union pour la Calédonie dans la France savent que l’élection provinciale dans le Sud va au-delà du Grand Nouméa. On se le demande parce que les noms qu’on a sous les yeux, je ne crois pas qu’ils sont nombreux à les connaître au-delà de La Tontouta.

Le FPU, il s’est même offert le luxe de ne pas prendre Boufenèche, 506 voix au premier tour des municipales à Bourail. C’est vrai que des gars comme Patrick Ollivaud, ça fait sans doute plus bingo du côté du Gouaro Deva et du futur casino, mais y’a quand même de drôles de choix. Même le Vittori et son alter ego Brinon, plus de 1 000 voix à eux deux entre Boulouparis et La Foa, ont été boudés par le FPU et l’UCF, qui n’est pourtant pas du tout implanté en Brousse.

C’est sûr que Calédonie ensemble doit bien rigoler, lui qui a quadrillé la zone entre La Foa et Poya sud, en passant par Moindou, Bourail et même Farino. L’élection ne se gagne pas forcément en Brousse, c’est vrai, mais elle peut se perdre dans ces communes où le parti de Gomès est si bien représenté désormais. Je vous prends même les paris que les électeurs qui ne verront pas leurs maires sur une liste – Lazare par exemple à Boulouparis – vont aussi se reporter vers le député de la seconde circonscription.

A Dumbéa et au Mont-Dore, sans Naturel ni Gay, le FPU fera sans doute moins de voix que si ces maires-là avaient été présents. On appelle ça de la déperdition, phénomène qui pourrait également favoriser les desseins de Gomès. Bref, en proposant des listes trop nouméennes, le Front pour l’unité et l’Union pour la Calédonie dans la France ont sans doute pris de gros risques. Et en Brousse, ça risque de tourner à la branlée bleue pour ces partis qui oublient peut-être aujourd’hui que la Province sud, elle ne s’arrête pas à l’aéroport international. Même si leur atterrissage, le 11 mai au soir, risque d’être empli de turbulences…

Le Zélateur Masqué

9 réflexions sur “En Brousse, vers une branlée bleue pour le FPU et l’UCF

  1. @L’Eveil : si je ne m’abuse, je me souviens qu’au congrès du RPCR en 2004 à La Foa, plus de 3000 personnes présentes à l’appel du Vieux Jacques, Ph.Gomès avait été surnommé « la mobylette de La Foa ». Ceci étant dit, très souvent, certains articles que vous écrivez son pro CE..Même si vous le faîtes subtilement, on le comprend quand même.

    • Je vous remercie de cette précision historique que je connais aussi. Quant à savoir si certains articles sont pro un tel ou anti l autre la question ne se pose pas ainsi : il s agit simplement d’analyser les choses et d estimer celles qui semblent les plus en phase avec le processus actuel… Après bien évidemment libre à chacun d être d accord ou pas avec nos écrits. Ainsi va le débat…

    • c’est pas 3000 mais 12000 qu’ils étaient !!!! mais pas dans les urnes ensuite ! De ce temps les meeting étaient obligatoires et tu étais pointé par le chef de cabinet

  2. Pingback: UCF : la liste nouméenne de Yanno plus Brial | l'Eveil calédonien

  3. Pour faire suite sur cette supposée proximité avec C.E on peut constater l’évidence suivante : vous avez la plume acérée envers l’UCF, le FPU et ce qui reste de l’A.E, mais dés lors que cela concerne C.E, la plume se fait beaucoup plus souple voire un tantinet partisane tout autant que vous le fûtes avec feu le RUMP lorsque vous écriviez sous l’égide de M. Rémy Legoff. Ceci n’est que mon humble point de vue, c’est le jeu du débatd’opinion. :-))

  4. @ F. Decourt

    Il est vrai que lorsque l’on espère être élu, la méthode Coué est indispensable…contrairement à vous je ne suis sur aucune liste et mon unique espoir en la circonstance c’est que les loyalistes demeurent majoritaire au Congrès…à la condition de mener une politique intelligente pour tous les habitants de ce pays, ce qui est loin d’être le cas ces dernières années. Quant à votre argumentation pour tenter de contrer ce constat de proximité entre l’Éveil et C.E, elle est plus que légère. Les faits sont têtus et il suffit juste de lire certains articles et regarder le parcours journalistique pour s’en rendre compte. Ce n’est nullement un jugement, juste un constat. Si d’emblée vous débutez une « carrière » politique par le déni, je crains pour la suite…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s