Le Congrès sera-t-il à majorité indépendantiste le 12 mai ?

Le Congrès sera-t-il à majorité indépendantiste le 12 mai ?

La liste unitaire indépendantiste en Province sud va sérieusement rebattre les cartes dans l’hémicycle du boulevard Vauban. D’autant plus que les non-indépendantistes ne partent pas unis dans le Nord. (R)évolution…

 

 

CongrèsNonInd

CongrèsIndépEn cette fin de mandature 2009-2014, le rapport de force est le suivant au Congrès : 31 élus non-indépendantistes et 23 élus indépendantistes. Il y a cinq ans, lors de la précédente élection provinciale, le FLNKS, parti divisé en Province sud, n’avait obtenu que 5 342 voix, obtenant ainsi 4 élus provinciaux et 3 qui montaient au Congrès. Dans le même temps, Ouverture citoyenne avait obtenu 2 974 suffrages et le Parti travailliste 2 227. Le total des indépendantistes, en 2009, était donc de 10 543 voix. Ce qui leur aurait permis d’obtenir entre 8 et 9 élus à la Maison bleue.

En mars dernier, lors du premier tour des municipales, les indépendantistes ont engrangé, dans les communes de la Province sud, 11 985 suffrages, dont on peut penser qu’ils ne souffriront pas trop du gel du corps électoral. Et si on ajoute à cela la forte mobilisation que peut générer une liste unitaire, on peut prévoir un score tournant autour des 12 000 voix pour Roch Wamytan et les siens. En nombre de sièges, cela pourrait donc représenter entre 9 et 10 élus, soit 7 ou 8 qui monteraient au Congrès.

Or, comme les non-indépendantistes ne sont pas parvenus à s’entendre dans Nord et qu’ils devaient donc ramener les mêmes résultats qu’il y a cinq ans, avec deux élus – Léontine Ponga et Gérard Poadja aujourd’hui – au Congrès, il n’y aura probablement pas de compensation, d’autant qu’il sera très difficile, pour Simon Loueckhote, de passer la barre dans les Iles.

Du coup, les petits calculs donnent le résultat suivant : 8 à 9 élus indépendantistes du Sud qui monteraient au Congrès, cela ferait donc 4 à 5 de plus qu’en 2009. Et les 23 élus actuels auxquels on ajouterait ces 4 à 5, cela donnerait 27 à 28 élus indépendantistes dans l’hémicycle du boulevard Vauban. Sur les 54 présents, nous serions donc face à un scénario qui donnerait la majorité relative (27) voire la majorité absolue (28) pour le FLNKS, le Parti travailliste et toutes les autres tendances désormais représentées au sein de la liste unitaire du Sud. Cette éventualité, il faut bien l’avoir à l’esprit aujourd’hui…

Th. S.

3 réflexions sur “Le Congrès sera-t-il à majorité indépendantiste le 12 mai ?

  1. Il n’y a plus qu’à espérer que le F.N et Convergence se retirent, que l’UCF et le FPU fusionnent…si ma tante en avait… allô tonton ! Pourquoi tu tousses ?

  2. Les élus loyalistes si loin de notre réalité préfèrent, pour quelques postes dont leur égocentricité démoniaque leur font perdre la raison, sacrifier le peuple loyaliste afin de conserver les confortables acquis financiers et matériels dévolus à ces postes !! Punaise, ça fout la rage ! Ces calculs, nous (le peuple) les avons tous fait très vite d’où la crainte de la réalité de ce scénario expliquée dans l’article…Doucement mais sûrement les indépendantistes ont tracé leur chemin et à l’aube de cette mandature capitale, ils abattent leurs cartes face à des loyalistes complètement ridicules, décevants et stupides. Le lièvre et la tortue en version lôkale !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s