La CLR commence à montrer les dents

La CLR commence à montrer les dents

Du côté de la Caisse locale de retraite, dont les finances sont toujours dans le rouge, l’heure n’est pas à la léthargie et à la confiance aveugle envers les pensionnés de son régime. En effet, pour mieux contrôler la présence de ses retraités en Nouvelle-Calédonie, la direction de la CLR a décidé de passer à l’attaque. Comment ? En envoyant des courriers recommandés.

La stratégie est simple : soit le pensionné accuse réception de ce courrier, se trouvant bien là où il faut, et il n’a aucun problème ; soit il ne vient pas chercher le fameux courrier, ne répond pas non plus aux appels téléphoniques qui suivent et là, il se retrouve dans une position très délicate.

Dans ce cas, ce n’est plus à la Caisse locale de retraite de prouver que son pensionné n’est pas en Nouvelle-Calédonie, mais à ce dernier de dire où il était et d’apporter la preuve qu’il était bien en vacances, pour une durée limitée. Et non pas de nombreux mois à l’extérieur de nos frontières pour y couler des jours heureux au frais de la CLR. Ceux qui profitent du système de la sorte doivent savoir qu’ils sont désormais menacés de désindexation.

Th. S.

Une réflexion sur “La CLR commence à montrer les dents

  1. Pourquoi avoir attendu autant de temps, les finances dans le rouge, pour ne verser des retraites indexées qu’aux retraités honnêtes ? QUI SONT LES RESPONSABLES ? Nous voulons des noms !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s