Les grandes inconnues du 11 mai

Les grandes inconnues du 11 mai

Quelques communes abordent ce scrutin provincial dans un contexte très particulier. Bourail en fait partie, avec des candidats aux municipales absents des listes en lice le 11 mai. Vide ?

InconnuesBourail

 

Brigitte El Arbi, Patrick Robelin, Nadir Boufenèche, Carlo Bima… Pas un seul de ces candidats aux municipales, dans le camp non-indépendantiste, n’est présent sur les listes Calédonie ensemble, FPU et UCF en Province sud. Seule exception à la règle, du côté du FLNKS, avec Julien Boanémoi aux côtés de Roch Wamytan dans la liste unitaire indépendantiste.

Bien évidemment, les interrogations sont nombreuses dans l’électorat non-indépendantiste. Nous avons déjà fait part de notre surprise de voir le Front pour l’unité de Cynthia Ligeard se priver de Nadir Boufenèche (606 voix), on peut aujourd’hui se demander où vont aller les voix de Patrick Robelin, démissionnaire de Calédonie ensemble. Cette même question concerne également les suffrages obtenus par Brigitte El Arbi. La liste de Philippe Gomès va-t-elle rafler le maximum ou laisser plus de plumes que prévu ? Voire… L’Union pour la Calédonie dans la France, elle, a laissé de côté Carlo Bima mais a trouvé une place pour Serge Herlein, ancien du RUMP. Sera-ce suffisant pour espérer faire mieux qu’aux municipales ? Rien n’est moins sûr…

Quoi qu’il en soit, bien malin qui peut prédire aujourd’hui avec exactitude le résultat de ce scrutin du 11 mai dans la commune des « pattes jaunes ». Entre les conflits ancestraux et les querelles actuelles, cette élection est emplie d’incertitudes. Il y a cinq ans, il est bon ce rappeler que Calédonie ensemble était arrivé en tête (655 voix) devant le RUMP (503) et l’Avenir ensemble (393). Mais à cette époque, le jeu semblait beaucoup plus clair…

Th. S.

6 réflexions sur “Les grandes inconnues du 11 mai

  1. Bourail la malchanceuse qui depuis plusieurs décénie désigne un maire avec une étiquette différente de celle de la majorité provinciale. À celles et ceux qui ont la mémoire courte, la mobylette made in La Foa l’a chérement fait payer à la dite commune lorsqu’il était aux manettes de la Prov. Sud. C’est juste une petite piqûre de rappel, avis aux encenseurs et encenseuses qui se délectent des beaux discours du grand gesticulateur des podiums.

    • Message pour I.S. : ça ne parait pas si mal parti pour les bouraillais, puisque calédonie ensemble est en tête des sondages et que dans ce même blog, on a appris il y a quelques semaines que Brigitte El Arbi avait participé au dernier meeting de ce parti. Je crois même que Gomez lui a proposé une place sur sa liste, et qu’elle a décliné, tout en désignant elle-même une personne de confiance (dont le nom m’échappe) pour figurer en place éligible sur cette liste et donc représenter Bourail au congrès.

  2. @jiameL : je ne sais pas qui vous êtes aussi je vous réponds en me situant : je suis calédonienne (5e génération), j’habite bourail, j’y ai travaillé et je connais le tissu socio-économique et politique de ma commune. Voilà çà c’est fait. Donc vous écrivez que B.El Arbi aurait désigné quelqu’un de confiance pour figurer en place éligible sur la liste CE du pied noir. Mais comme par hasard, vous ne vous souvenez plus de qui il s’agit…Jai relu la composition de la dite liste,sauf erreur de ma part, je n’y ai vu aucun nom bourailais ou par alliance bouraillaise et encore moins un nom issu de la liste communale de Brigitte…Pouvez-vous préciser à quel sondage vous faîtes allusion ? Sondage global ou par commune ? Il est dommage que les chiffres présentés par @l’Eveil soient ceux du 1er tour des municipales car si B.El Arbi a été élue au second tour, c’est bien que l’électorat bouraillais n’est pas acquir au black foot Gomès !!

  3. @ Jiamel
    Si, comme vous dites, la mobylette made in La Foa a proposé une place éligilible à la mairesse de Bourail, ça en dit long sur la considération qu’il a pour les personnes qui l’ont suivi durant ces derniéres années…on peut alors comprendre la démission de l’ex représentant de C.E à Bourail, à savoir P. Robelin. La dite mobylette prétendrait-elle étre un élu irréprochable en toute chose ? En tout cas il ne pourra pas se faire passer pour une oie blanche…il est pied noir 😉

  4. Pingback: Les grandes inconnues du 11 mai (2) | l'Eveil calédonien

  5. Pingback: Les grandes inconnues du 11 mai (3) | l'Eveil calédonien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s