Gouvernement/auto-écoles : une f(r)acture de plus en plus lourde

Gouvernement/auto-écoles : une f(r)acture de plus en plus lourde

Par des auto-écoles de Nouméa *

En 2006, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a lancé le Permis pour l’emploi (PPE), une aide financière destinée aux jeunes pour passer leur permis de conduire à moindre coût et ainsi faciliter leur insertion. Une mesure tout à son honneur, sauf que la vingtaine d’auto-écoles (de tout le pays) partenaires du dispositif, n’ont pas été payées depuis 2012 et que certaines factures non réglées datent même de 2010. Au total, les sommes en souffrance se chiffrent à plusieurs millions de francs.

Depuis de nombreux mois, les auto-écoles s’estiment « baladées » de service en service, entre le gouvernement, l’IDCNC et la DITTT. Et malgré les innombrables réunions (prises sur leurs heures de travail), échanges de courriers, promesses non tenues et engagements officiels, il manque toujours une facture, une convention… pour être payé, alors que cesdocuments ont été fournis en temps et en heure et même à plusieurs reprises. Au-delà du découragement, de l’exaspération, de l’épuisement moral, la situation comptable devient très critique, plusieurs auto-écoles ayant de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois quand, dans le même temps, leurs charges augmentent (loyers, CRE…) et leurs tarifs sont bloqués d’avril 2013 à décembre 2014.

A la veille des élections provinciales à l’issue desquelles l’interlocuteur des auto-écoles au gouvernement aura vraisemblablement changé (devront-elles alors tout recommencer à zéro ?), plusieurs questions se posent : Pourquoi ces incessantes manœuvres dilatoires de la part de l’administration ? L’argent des PPE aurait-il disparu ? Aurait-il été affecté à d’autres causes ? Ou bien les auto-écoles sont-elles tout simplement victimes de dysfonctionnements internes des services gouvernementaux ?

Les propos de cette Tribune n’engagent que leurs auteurs.

* Auto-écoles qui tiennent à informer de la situation critique dans laquelle elles se trouvent.

Une réflexion sur “Gouvernement/auto-écoles : une f(r)acture de plus en plus lourde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s