Gomès annonce la couleur

Gomès annonce la couleur

Lors de son grand meeting de clôture, la tête de liste de Calédonie ensemble en Province sud a conclu son discours en expliquant qu’il faudra aller vers les autres à l’issue du scrutin. Projections…

Calédonie ensemble a réuni plus de 1 000 personnes lors de ce meeting de clôture.

Calédonie ensemble a réuni plus de 1 000 personnes lors de ce meeting de clôture. 

« Il nous faudra demain, quels que soient nos ressentiments, tendre la main. » Cette perspective, Philippe Gomès ne l’avait pas encore publiquement annoncée devant ses troupes. Mais ce jeudi soir, devant plus de 1 000 personnes réunies dans la salle Venezia du Nouvata, le député de la seconde circonscription a tenu à parler vrai. « Dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit », comme il l’a également répété devant un public pas plus surpris que cela.

Cette main tendue, elle le sera « d’abord aux non-indépendantistes », a indiqué la tête de liste de Calédonie ensemble avant d’expliquer qu’elle le sera aussi envers les indépendantistes « à Roch Wamytan et à Paul Néaoutyine pour engager les discussions de la sortie de l’Accord de Nouméa ». Ben évidemment, comme il n’y a plus de grand parti unique capable de trouver une majorité seul, Philippe Gomès prépare déjà le terrain des éventuelles tractations pouvant permettre à son mouvement, s’il arrive en tête en Province sud, de trouver l’alliance nécessaire à une gestion sereine et pérenne de la collectivité voire des institutions en général.

La mort de la solution consensuelle

Toutefois, avant de tendre la main, le député de la seconde circonscription ne s’est pas gêné pour fustiger les rivaux de son propre camp. Ceux qui utilisent « Union » ou « Unité » dans leurs nouveaux partis alors qu’ils ont fait tout le contraire durant ces trois dernières années. Et puis Harold Martin, au « comportement pas honnête », qui ne peut prétendre vouloir sceller un nouvel accord sans se frotter directement au suffrage universel en étant tête de liste.

Philippe Gomès a également annoncé la mort de la solution consensuelle, désormais remplacée par le troisième accord au sein du Rassemblement, et plébiscité, sans surprise, son référendum éclairé, le seul « qui respecte le peuple ». Et depuis que Roch Wamytan est allé dans le même sens que Calédonie ensemble, sur certaines ondes, le député se sent encore plus pousser des ailes « pour sortir de l’Accord de Nouméa par le haut ». En attendant, c’est ce dimanche 11 mai qu’il faudra d’abord atteindre le sommet…

Th. S.

9 réflexions sur “Gomès annonce la couleur

  1. « napalmiser » me parait une bonne soluion contre certains partis loyalistes qui on la facheuses tendances à prendre les calédoniens pour des c…

  2. Mobylettus qui traite le bouledogue de malhonněte quand lui même a trahi sa parole en 2007 pour les législatives. Il avait été convenu qu’il laisserait le grand mou (Leroux) se présenter, mais tellement avide de pouvoir qu’il n’a pu réprimer ses pulsions. Résultat, il est arrivé derriére molasson. En 2012, pourquoi a-t-il choisi la seconde circonscription ? Il pensait que la futur exposée du musée Grévin se planterait (parce que lui n’a pas eu le courage d’y aller) et d’une pierre deux coups, elle perdait toute légitimité pour la mairie, ainsi il pouvait désigner son candidat du moment… F. Degreslan.
    Alors pour les leçons de courage et d’honnêteté, il peut aller se rasseoir. Au passage,
    Son conseiller en image devrait lui dire qu’il cesse de vouloir se rajeunir, avec ses cheveux teint on croirait qu’il porte une moumoute. Entre la marquise poudrée et lui on se croirait au carnaval de Venise.

    • Si vous n’avez que ces arguments (s’il en est) à avancer, cela nous rassure beaucoup et Philippe GOMES, aussi. Vous faites, déjà, partie des perdants et vous ne cessez de l’afficher dans vos commentaires. A lundi 12 mai. Bon Week End.

  3. Carnaval de Venise ? Mais au R ex. UMP, c’est pas la nuit des morts vivants quand on regarde les rangs des meetings ? Moyenne d’âge 85 ans ! Eclairage garanti aux reflets de bagouses et diamouses; Arbres de Noel tous les jours !

  4. Pingback: Réformes et décolonisation des esprits au programme de Wamytan | l'Eveil calédonien

  5. @ Mimine
    Oui je fais parti du camp des perdants tout comme vous. Le 11 mai au soir c’est le camp loyaliste qui sera perdant. Concernant les états majors politique, ils sont tous co-responsables de cette Bérézina d’une Calédonie qui rompt les amarres un peu plus au fil de chaque scrutin. Mes arguments ne sont rien d’autre que des faits, quant à la moquerie, je ne fais que m’inspirer des discours de nos chers « leaders » de tous bords…

    • Qui s’est allié aux indépendantistes et à renié ses promesses de 2009 ?
      – Plus de France,
      – Je me désengage de l’accord de Nouméa,
      – Il faut purger l’indépendance,
      – L’ultime concession,
      – Je vais dégeler le corps électoral si je suis élu etc etc….
      à lundi….!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s