Des chiffres explicites dans le Sud

Des chiffres explicites dans le Sud

La comparaison avec le scrutin de 2009 permet de mieux appréhender les parcours de chaque parti en Province sud. Il y a cinq ans, le RUMP de Pierre Frogier avait terminé en tête de cette élection avec 17 285 suffrages. Ce 11 mai, malgré l’apport de l’Avenir ensemble, tout du moins ce qu’il en reste, le Front pour l’unité n’a récolté que 13 560 voix. Un nouveau chiffre qui confirme le recul du Rassemblement dans les urnes.

De son côté, Calédonie ensemble avait recueilli 14 294 voix en 2009 et il a atteint, cinq ans après, 24 873 suffrages. Plus de 10 000 voix supplémentaires qui résument bien cette ascension régulière débutée depuis 2008 et la scission avec l’Avenir ensemble d’Harold Martin. Toutefois, cette magistrale progression n’offre pas de majorité dans l’hémicycle de la Province sud.

Les indépendantistes, eux, ont également fait mieux qu’en 2009. Divisés à cette époque, ils avaient glané 10 543 voix. Unis cette année, ils ont récolté 12 363 voix, un score proche de la performance municipale de mars dans cette même Province. Et il s’en est fallu de peu que la liste de Roch Wamytan ne devance l’UCF de Sonia Backes (12 517).

Enfin, le Front national qui était également en course il y a cinq ans améliore son score : 2 591 en 2009 mais 2 712 en 2014. Toutefois, c’est bien trop peu pour retrouver des élus. Ces comparatifs sont encore plus éloquents lorsqu’ils sont effectués par commune, nous vous les proposerons demain…

Th. S.

7 réflexions sur “Des chiffres explicites dans le Sud

  1. @l’Eveil : ah ben voilà ! Ça y est ! Enfin de l’impartialité et une analyse juste et NEUTRE des chiffres.C’est tellement mieux quand vous écrivez ainsi 😉

  2. Tant mieux que les loyalistes soient OBLIGES de DEVOIR DISCUTER ENTRE EUX ! ! !
    Reste à savoir si là aussi, ce pari sur l’intelligence va prendre forme.
    Ce qui était appréciable c’est que tout le monde a fait profil bas sur le plateau t.v.
    Toutefois un bémol au bouledogue de Païta qui n’a pu s’empêcher de mordre le pneu de la mobylette et Brutus de Nouméa qui vient semer la zizanie avec le corps électoral…

  3. Le « triomphe » de Calédonie Ensemble est toutefois à « bémoliser »: le parti fait à peine plus que la somme AE + CE de 2009, alors qu’il y a 9000 votants en plus…

    • Pourquoi additionner les voix AE et CE de 2009 ? Si CE a quitté AE ce n’était pas pour être considéré comme un ensemble. Tout comme le Rassemblement et l’UCF aujourd’hui. Je crois que les additions et les soustractions se font au gré des mauvaises fois des autres des uns et des autres…

  4. Certains Calédoniens sont quand même des types pas bien finis décidément. Ils votent majoritairement pour des gens comme Gomés qui sont d’authentiques truands (ben ouais, les affaires évoquées dans la vidéo sont rigoureusement vraies…), qui ont palpé leur rémunération pendant trois ans sans rien branler au gouvernement et qui sont champions du tournage de veste. Faut dire que ce sont les mêmes qui maintenaient Lafleur au pouvoir.
    Vous allez voir comment Gomés va lâcher devant les indépendantistes. Mais c’est comme ça la démocratie, faudra qu’ils subissent les conséquences de leur stupidité…

    • En tout cas, avec les résultats de Gomés, on est revenus à la logique des blocs… Plus de partage du pouvoir avec les indépendantistes. Et dire qu’il y a un paquet de cons qui pensent que c’est un progrès…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s