Etre pourvoyeur d’emplois autorise-t-il tous les droits ?

Etre pourvoyeur d’emplois autorise-t-il tous les droits ?

La dernière fuite de l’usine du Sud et ses prolongements violents à Saint-Louis et sur le site de Goro n’ont pas tardé à nous ramener à une question essentielle qui dépasse d’ailleurs largement le seul cadre de Vale NC : sous prétexte des nombreux emplois créés, est-on au-dessus des lois ? Comme si les nouveaux dégâts environnementaux – ces quelques kilos de poissons grillés à l’acide – ne pesaient rien face aux milliards de francs versés chaque mois en salaires ou en contrats pour les sous-traitants… Comme s’il était nécessaire d’oublier ces nouveaux impacts d’une morne série devenue bien trop longue pour ne privilégier que les aspects financiers… Comme si, en résumé, il ne fallait penser qu’à l’immédiat, sans trop se soucier du reste, le nez dans guidon, incapable de voir plus loin.

Bien évidemment, on ne peut nier le poids économique de l’usine du Sud dans l’économie calédonienne, mais chacun est en droit aujourd’hui de contester l’attitude de cet industriel visiblement plus concerné par ses droits et privilèges que par ses devoirs et obligations. En outre, si Vale était une multinationale exemplaire, cela se saurait. Il y a tout juste deux ans, avant le sommet mondial sur le développement durable, un rapport portait des accusations lourdes et accablantes à l’encontre du géant brésilien. Selon une organisation – Articulation internationale des victimes de Vale (AIVV) – regroupant 30 mouvements sociaux au Brésil, en Argentine, au Canada, au Chili et au Mozambique, Vale aurait causé en 2010 des dégâts sur l’équivalent d’une superficie de 741,8 km². Surface sur laquelle on peut ajouter désormais la superficie acide calédonienne.

Dans ce contexte, il ne faut pas non plus occulter la faillite des institutions et organismes qui doivent surveiller de près ce grand complexe industriel. La Province sud et ses observatoires, mais aussi la DIMENC ou encore la Direction du travail ont-ils été réellement à la hauteur, capables de veiller et de prévenir comme il se doit ? Rien n’est moins sûr… Il est assurément plus juste de penser que le mastodonte brésilien fait sa loi et ne laisse guère de place aux contre-pouvoirs mis en place. Sinon, comment expliquer ces accidents à répétition, techniques puis humains, qui finissent toujours mal sous le regard consterné et désabusé de prétendus censeurs qui admettent parfois être un peu occultés voire méprisés.

Cette dernière fuite est-elle « l’accident de trop », comme l’avait déclaré Roch Wamytan lors du débat télévisé des provinciales sur NC 1ère ? Sans doute, mais s’il ne doit pas forcément condamner une usine à la fermeture, il oblige à une remise en cause pleine et entière de son organisation et de toutes les supervisions et autres vérifications. Il va sans dire que Vale NC ne peut plus continuer de la sorte, murée dans ses convictions et exemptée de la moindre autocritique. Il va sans dire que la Province sud et ses satellites doivent désormais être mesure de prouver qu’ils peuvent influer voire s’opposer à la multinationale. Sans de nouvelles postures, empreintes de franchise, et de nécessaires garanties en matière de sécurité et d’efficacité, il n’y aura pas de retour à la normale pour l’usine du Sud…

Th. Squillario

3 réflexions sur “Etre pourvoyeur d’emplois autorise-t-il tous les droits ?

  1. « Rien n’est moins sûr »… » Voire…. » « Comme s’il était nécessaire d’oublier… »  » Comme si, en résumé »… « Bien évidemment, on ne peut nier… » « En outre,… » « Dans ce contexte, il ne faut pas non plus occulter… » « Il est assurément plus juste de penser…. » « il va sans dire … » mais les choses vont mieux en le disant, croyez moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s