La France… Mauvais exemple à ne pas suivre

La France… Mauvais exemple à ne pas suivre

Alors que la Nouvelle-Calédonie va devoir accepter et digérer quelques nécessaires réformes, il faut espérer que nos élus seront plus courageux et pragmatiques que les politiques – UMP et PS – qui sont à la tête de l’Etat français depuis plus de vingt ans. Démarcation…

  

Deux nouveaux rapports – de la Cour des comptes et du Haut conseil des finances publiques (HCFP) – jettent une lumière crue sur l’état des finances publiques et la capacité du gouvernement socialiste à tenir ses engagements. En cause ? Des rentrées fiscales moins bonnes que prévu en 2013 qui remettent en cause le plan de redressement budgétaire promis par le chef de l’Etat et son Premier ministre.

En résumé, ces deux rapports annoncent qu’en 2013, la réduction du déficit a été plus faible que prévu (12,56 milliards d’euros) et que si la dépense publique a été globalement tenue, le surcroît de recettes fiscales, lui, n’atteint que la moitié du montant escompté, soit un trou de 14,6 milliards d’euros. Et les mêmes doutes planent sur le rendement des recettes fiscales pour 2014. La France est donc encore loin du bon compte et elle aura bien du mal à convaincre ses partenaires européens de la pertinence de ses choix et de sa sincérité.

La Nouvelle-Calédonie n’est pas dans les mêmes très mauvaises dispositions, mais à son niveau plus modeste, elle doit tout de même réussir là où l’Etat français a failli… dans cette capacité à dire la vérité à ses administrés et à bien leur expliquer que le remède, fut-il drastique et impopulaire, s’avère nécessaire pour éviter des lendemains qui déchantent. Ces refrains devront d’abord être entonnés pour les régimes sociaux avant probablement de s’étendre à d’autres priorités qui ont également besoin de véritables réformes.

La faute aux corporatismes et à cette douce tentation de la procrastination, l’Etat français n’a jamais été capable de dire la vérité et de prendre ses responsabilités au moment où le traitement aurait été sans doute moins rude qu’il ne le sera désormais. Avec leur petite marge de manœuvre, les élections passées, les élus calédoniens savent pertinemment ce qu’il ne faut pas faire. Il leur reste à prouver qu’ils sont capables maintenant d’adopter d’autres postures que celle de l’autruche.

Th. S.

2 réflexions sur “La France… Mauvais exemple à ne pas suivre

  1. Pour une illustration
    http://www.economiematin.fr/les-experts/item/10168-inertie-france-dette-publique/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-05-31
    Et vous croyez que des fonctionnaires locaux payés à recopier des réglementations metro vont changer et vous croyez que des élus pour la plupart incompétents (exemple Loueckhote en charge de la reforme de la fonction Publique ne comprenant même pas ce que voulaient les syndicats et repassant à un autre le bébé sans d’ailleurs aucun résultat)
    la Caledonie est un POM qui recopie à la virgule la réglementation métro , c’est juste un département sans la même fiscalité.le but étant non de regarder ce qui se fait ailleurs mais recopier , les syndicats demandant bien entendu la même chose, alors, que logiquement la question des statuts des fonctionnaires se pose légitimement pour un pays qui sans l’aide de la métropole est financièrement incapable de les payer (comme d’ailleurs la France qui doit emprunter dsé aout/septembre pour payer les siens)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s